SOUTENIR LA COMPAGNIE
C'EST SOUTENIR SES ARTISTES

LA COMPAGNIE ET SON ÉCONOMIE

La Compagnie de l'Armoise est une compagnie de spectacle vivant, non subventionnée.

Elle dépend donc entièrement des recettes générées par ses spectacles et des quelques aides ponctuelles perçues à l'occasion d'une programmation en particulier, sous réserve d'acceptation des organismes aidant (CNM, Spedidam, SACD...).

 

L’économie du théâtre privé est fragile. Elle applique généralement une location dans le cadre du Festival le OFF d’Avignon ou encore régulièrement de la co-réalisation (partage des recettes, avec ou sans minimum garanti pour le théâtre) dans de nombreux théâtres privés à Paris comme en régions. Or, la gestion d'une compagnie de spectacle vivant, comme toute structure, implique des frais.

 

QUELS SONT NOS FRAIS ?

1/ Les frais fixes

Frais bancaires, frais comptable, cotisations et taxes obligatoires, assurance, frais postaux, bureautique, etc…

Autant de dépenses qui nécessitent un minimum de rentrées d'argent chaque année afin de pouvoir subvenir au bon fonctionnement de la compagnie.

2/ Les frais de création et de représentation

Les salaires des artistes et des techniciens (répétitions et représentations)

Les frais de VHR (transport, repas, logement)

Les frais de communication (affiches, flyers, espace en ligne…)

Les frais de création (costumes, accessoires, matériel…)

Autant de dépenses que la Compagnie doit pouvoir assumer afin de permettre aux artistes et aux spectacles de se créer et de jouer dans les meilleures conditions possibles.

La Compagnie de l'Armoise est soucieuse de rémunérer ses artistes sur la base de la Convention Collective Nationale des Entreprises du Secteur Privé du Spectacle Vivant.

APRÈS LA CRISE SANITAIRE, SOYONS OPTIMISTES !

La crise sanitaire a beaucoup fragilisé notre secteur. Après ces années difficiles, nous restons optimistes et gardons confiance !

 

1/ Festival d'Avignon & Tournée

Nous irons au Festival le OFF d'Avignon en 2022 et continuons de tourner nos spectacles ("Nina, des tomates et des bombes" de Marie-Claire Neveu, "Les enfants, c'est pour quand ?" de Lisa Chevallier, "Sérénité" d'Ombeline de Tarragon.) Le Festival d'Avignon est un lieu incontournable pour développer la visibilité d'un spectacle, lui permettre une diffusion pour les saisons prochaines et entretenir sa dynamique, dramatiquement entravée par la crise sanitaire ; c’est un passage obligé. Le Festival le OFF d'Avignon, reste une vitrine exceptionnelle. C’est aussi une fabuleuse occasion de redonner vie à la culture, au spectacle vivant, de se rencontrer à nouveau entre artistes, entre compagnies et envisager des projets communs. C’est enfin un formidable tremplin pour se faire connaître d’un public toujours plus large, plus diversifié, plus nombreux et plus curieux. C'est un lieu exceptionnel pour l'épanouissement des artistes.

 

2/ Créations

Nous avons également plusieurs spectacles en processus de création (le prochain seule-en-scène de Marie-Claire Neveu, le spectacle jeune public de Lisa Chevallier, un spectacle "chorale" à plusieurs comédiens sur les vies bas carbones...). Ces créations nécessitent déjà des frais et ne génèrent pour le moment aucune recette. Mais grâce à vous, nous pouvons garder confiance !

 

Nous aider ponctuellement ou mensuellement,

c'est nous permettre d'aborder sereinement chaque projet en nous concentrant sur l'artistique.

Nous aider, c’est contribuer à faire vivre le spectacle vivant et nos artistes !